Philippe II Auguste

né à Paris, 1165-1223.

1180-1223
Fils de Louis VII et d'Adèle de Champagne.

De 1180 à 1199, il s'employa à triompher d'Henri II, qu'il défait à Azay-le-Rideau en 1189, puis de Richard Coeur de Lion, avec lequel il fit la troisième croisade. Cette rivalité, marquée par l'échec de Philippe à Fréteval (1194), se termina par la mort de Richard (1199) et le triomphe des Capétiens sur les Plantagenêts, Philippe Auguste ne reconnaissant Jean sans Terre comme roi qu'en échange d'une partie du Vexin normand et du pays d'Evreux.

De 1199 à 1216, la lutte continua entre le Roi de France et Jean sans Terre; celui-ci ayant refusé de se reconnaître le vassal du roi de France, Philippe Auguste s'empara de la Normandie (1202-1204), battit Jean à La-Roche-aux-Moines et démantela la coalition suscitée par le roi d'Angleterre par sa victoire sur l'empereur et le comte de Flandre à Bouvines (1214).

Parallèlement, Philippe Auguste acquit l'Auvergne (1189) et contrôla la Champagne (1213). A sa mort, il était le grand seigneur du royaume. On doit à Philippe Auguste d'importantes mesures d'ordre administratif, judiciaire et financier, la création des baillis et des sénéchaussées, la fondation de l'Université de Paris, l'organisation de la curia regis. Il favorisa le commerce et le développement urbain (chartes).

A partir de 1200, ses démêlés conjugaux l'opposèrent au Saint-Siège.

photothèque
sc. Philippe Auguste


 généalogie des capétiens : Philippe II Auguste
 chronologie des Capétiens
 index du temps des Capétiens
 retour à l'accueil d'Histoweb
 accès à la photothèque