es invasions normandes (810-911)

Causes

- Pression démographiques en pays scandinaves
- Attaque de Charlemagne contre la péninsule danoise en 808 : il est arrêté par une ligne de fortifications. Les " Vikings " contre-attaquent sur les côtes franques et anglo-saxonnes.

Effectifs

Les vikings procèdent par raids de 300 à 400 hommes montés sur 30 ou 40 snekkja (navires légers) ; ils installent des bases fortifiées où ils créent des armées terrestres avec cavalerie et matériel de siège.

Opérations

856: prise d'Orléans puis de Paris
858: Charles le Chauve échoue dans une attaque de l'île de Jeufosse
861: prise de Paris
867: bataille de Brissarthe
873: Charles le Chauve et Salomon de Bretagne reprennent Angers
881: Victoire de Saucourt-en-Vimeu de Louis II et de Carloman. 8000 normands sont tués durant la bataille.
883: Bataille de Reims, indécise.
885-886: Siegfried assiège Paris, défendue par le Comte Eudes.
889: Eudes paye une rançon pour Paris.
890: Eudes est battu à Noyon ainsi qu'en 891 à Valenciennes.
896: Les Normands créent une base à l'embouchure de la Seine.
903: Ils prennent Tours.
910: Rollon (Hrolf) attaque Paris mais il se voit repoussé.
911: Il assiège Chartres mais est repoussé par l'évêque Gouteaume. Rollon accepte le baptême et devient duc de Normandie, vassal du roi de France.

Les grandes invasions en France
Les invasions sarrasines de 720-739
Les invasions sarrasines (v.830-990)


 chronologie des Carolingiens
 index du temps des Carolingiens
 retour à l'accueil d'Histoweb
 accès à la photothèque